Histoire  

Malbotresse, Maillbotusse, Maillebotte …

Le quartier de la Maillebotte devrait son nom à une ferme ancienne située non loin de là. On en sait peu sur la signification du mot Maillebotte dont on trouve des traces dès 1694 sous la forme « Malbotresse » et « Maillbotusse » en 1701.

En 1946, il fut décidé de doter le quartier de 500 maisons. La cité de la Maillebotte allait voir le jour !

Mais les travaux ne furent entrepris qu’en mars 1954. La lenteur et la difficulté du chantier furent telles que la cité naissante était alors appelée « cité Berdouille ». Le chantier abouti, le quartier fut gratifié en 1956 de noms de fleurs (allée des roses; des coquelicots, des églantines, …), alors que l’artère l’entourant était appelée «Boulevard de la Résistance».

Notre école fut construite au coeur de la cité de la Maillebotte fin des années 1950. En 1961, elle fut cédée à l’Etat, comme beaucoup d’autres écoles communales.

Après une trentaine d’années d’activités, en 1990, l’école ferma et fut laissée à l’abandon par la Communauté Française. Durant 8 ans, les locaux «vides» furent dévastés par certains « visiteurs » peu scrupuleux. (vitres brisées, radiateurs arrachés, …).

En 1996, la Ville de Nivelles décida du rachat des bâtiments et en entama la rénovation.

En septembre 1998, l’ancienne école était entièrement rénovée et réouvrit ses portes aux enfants du quartier et d’ailleurs. Elle fut inaugurée en présence de Madame Laurette Onkelinx, Ministre-Présidente du Gouvernement de la Communauté Française de l’époque, par Maurice Dehu, bourgmestre et Alberto Borin, échevin de l’enseignement.

Dès l’ouverture, 204 élèves furent inscrits et depuis lors, l’école connaît un succès croissant.

visuelhistoire1

visuelhistoire2

L’équipe enseignante lors de la réouverture en 1998 était composée de personnes provenant des écoles communales de Baulers et de Bornival:

Maternelle

Carine Arnould • Viviane Depauw • Laurence Panne • Marie-Alice Compté (nouvelle arrivante)

Primaire

Isabelle Schepens • Caroline Baivier • Anne Lamot • Catherine Jonet • Agnès Vermeyen • Carine Englebienne • Cathy VanStalle

Direction

Emile Marcélis